TUPPERWARE TOUJOURS AUTANT DE SUCCES

Publié le par brico52

les boîtes Tupperware sont hermétiques à la crise dimanche
 _100207-tupperware-afp.jpg
À Joué-lès-Tours, entre l'idée nouvelle et la production, il fautcompter un an.

| Tupperware, le spécialiste de la boîte hermétique vendue à domicile, reste étanche à la crise . Son site français de Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire, où se concoctent les nouveaux modèles, affiche une santé enviable en ces temps de récession. ...

Ce n'est pas Denis Gruet, PDG de Tupperware France, qui dira le contraire. Le site d'Indre-et-Loire a vu son chiffre d'affaires atteindre 42 millions d'euros en 2009, en augmentation de 5 %, pour la troisième année consécutive, ce qui lui a permis de conforter sa position au sein du groupe américain.

La recette du succès provient du système de vente directe adopté de longue date par l'entreprise, connue pour ses « réunions » à domicile. « Les gens, quel que soit l'achat, ont besoin à un moment d'échanges, de convivialité. Tupperware, c'est tout ça avec en plus la qualité et la diversité des produits. » C'est dans la banlieue de Tours que sont imaginés, créés, fabriqués, les nouveaux produits distribués dans le monde entier, comme le « micro-vap », vedette de la collection printemps 2010, qui permet la cuisson vapeur des légumes au micro-ondes.

Pôle d'excellence

« Joué est l'usine référence mondiale en matière de haute technologie : recherche et développement. On nous appelle dans le groupe le pôle d'excellence, en raison de notre savoir-faire », se félicite Didier Billouët, directeur général du site, d'une superficie de 44 000 m².

L'usine emploie 387 personnes et fabrique 50 millions de pièces par an pour une gamme de 150 produits.

« Entre l'idée nouvelle et la production, il faut un an : le temps de recherche sur l'alliance de nouvelles matières, l'élaboration des références de coloration et les tests. » Puis, les 42 machines de moulage - 200 000 euros l'unité - entrent en action. Depuis l'invention, en 1945, du procédé de moulage par injection et du couvercle étanche breveté par l'ingénieur chimiste américain Earl Tupper, les bols de conservation commercialisés à l'origine ont bien évolué.

Les légendaires boîtes en polyéthylène qui avaient, à l'époque, révolutionné la vie de la ménagère ont pris des formes et des couleurs différentes. « Tupperware, ce n'est pas seulement des boîtes mais des éléments pour faire la cuisine », avec des produits supportant à la fois le four et le congélateur.

 Le design est devenu un must, et les vendeuses à domicile se sont transformées en « conseillères culinaires ». Aux traditionnelles « réunions » de deux heures organisées à domicile, se sont ajoutés des ateliers « savoir-faire ». Environ 22 000 personnes, dont 3 000 à temps complet, représentent la marque en France parmi lesquelles 3 à 5 % d'hommes.

Le chiffre d'affaires de Tupperware s'est élevé à 1,3 milliard de dollars (soit 700 millions d'euros) dans le monde en 2008. En France, la marque devrait progresser de 10 % en 2010.

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

Christelle 27/03/2010 20:46


Bonjour, bien ton article sur Tupperware de Joué-les-tours.Mes anciens voisins travail tous les 2 chez Tupperware de Joué.J'habite pas loin de l'usine.


mamzelle.B 25/02/2010 00:15


Ils sont vraiment super et inusables, paraît-il...
+cli€-pub


AnnickD/Nicka28 23/02/2010 20:53


Tu travaille chez tupp ???
Moi j'y suis restée pratiquement 10 ans.